Le Jazz selon Jack Rose

L’écouter les yeux fermés aurait été un gâchis, m’a dit Jack l’autre soir. Comme cela lui arrive parfois, il commença son monologue sans aucune somation, sans aucune précision non plus sur le sujet qu’il allait aborder. Mais le connaissant depuis longtemps, je me doutais bien à sa mine réjouie qu’il s’agirait de musique et que donc le jazz ne devait pas être loin. La suite me le confirma :

A table

Ca bouge, ça bouillonne, ça déborde ! Le Brésil explose les casseroles avec une nouvelle génération de chefs à la fois ancrée dans la tradition et les papilles tournées vers l’avenir. Un avenir du goà»t qui se situe en Amazonie, nouvel eldorado de fruits, de légumes et de poissons qui jouent à la fois sur la nouveauté, l’exotisme et l’écologie. Un cocktail idéal et une génération qui a déjà son leader emblématique : Alex Atala. Nous l’avons rencontré à Sao Paulo.

Bairro Alto en état de grâce

C’est le coeur de Lisbonne. Le poumon pas du tout artificiel d’où tout part et où tout arrive. On dirait que tout Lisbonne vit au Bairro Alto ( » ville haute « , en français). Un quartier unique, dans lequel le passé et le présent font pour l’instant bon ménage et où l’on perçoit déjà ce que sera le Lisbonne de demain. Un demain encore brouillon, dont la créativité et les initiatives des artistes et autres designers partent un peu dans tous les sens mais n’est-ce pas l’essence même du futur que de se chercher ?

L’intelligence du stress

Un voyage passionnant au cour du cerveau et des neurosciences proposé par Jacques Fradin, docteur en Médecine, Comportementaliste et Cognitiviste (AFTCC), qui s’arrête en l’espèce plus précisément sur la zone du préfrontal, sur la carte de notre ordinateur interne. Situé juste derrière notre front, il s’agit du  » sommet de notre intelligence humaine’  » explique l’auteur.

Lets talk about’

There aren’t many things that get me excited to head into the belly of the beast, which we call Midtown, Manhattan. The traffic is insufferable. There are too many tourists looking up and walking slowly. Taxis are hard to hail. And when you’re a Downtown kind of girl, really, Midtown just feels out of the way. But if you were to suggest a visit to the Giorgio Armani store on Fifth Avenue, you might be able to twist my arm.