Alain de Schütter ou la beauté dans l’imperfection !

Décorateur d’intérieur et amateur d’Art, Alain R. de Schütter von Klingenberg est également antiquaire et artiste « amateur » se plait-il à préciser. Rêveur, il cherche à exprimer à travers ses réalisations, l’équilibre entre le Passé et le Présent, l’ancien et le récent, le naturel et le théâtral. Son idéal serait un monde où l’OBJET a une place privilégiée et où l’homme se mêle harmonieusement à la matière.

Instagram : vonklingenberg1

Website : kartandarchitecture.com

LCV Magazine : Vous dites chercher à exprimer l’équilibre entre le naturel et le théâtral dans vos réalisations, pouvez vous nous en dire plus ?

ALAIN DE SCHUTTER : Depuis toujours, mon cœur balance entre la sobriété des intérieurs « dépouillés » et le monde du Baroque que je qualifierais de théâtral. J’aime les univers meublés de petites et grandes histoires que, tel un metteur en scène, je fais vivre dans mes créations.

LCV Magazine : Quel est votre regard sur le monde de la décoration aujourd’hui ?

A. de S. : Je suis souvent interrogatif, toujours curieux, parfois mitigé entre l’émerveillement et le peu de renouvellement que je ressens dans le monde de la décoration. Cela semble être un perpétuel « copié-collé ». Le décorateur reste figé dans une sphère connue, sans surprise… Quant au client, il a peur de l’audace et se contente de reproduire un univers trop aseptisé !

LCV Magazine :Quelle est votre définition du mot «design»? 

A. de S. : Le design, pour moi, est avant tout une « rencontre » entre la matière et le génie humain. C’est une sublimation de la matière. Tout commence par une idée, s’en suit tout un processus de création, jusqu’à la réalisation de l’Objet. Une connaissance et un travail de la matière à partir de lignes simples et fluides, proche de le pureté… Un soupçon de folie, un brin d’audace, une pincée de rêveries, une poignée d’UTOPIE sont nécessaires afin d’arriver à l’ improbable voir l’ imprévu.

LCV Magazine : Le design contrairement à la mode est il fait pour durer ?

A. de S. : Le design, tout comme la mode, est une recherche continuelle de transformation de la matière. Seules quelques-unes de ces transformations reçoivent le « Saint Graal » et deviennent intemporelles et emblématiques.

LCV Magazine : Qu’est ce que le luxe pour vous ?

A. de S. :  LA LIBERTÉ 

LCV Magazine : Quelle est votre définition du beau ?

A. de S. : La Beauté est suggestive et tellement nécessaire dans notre Monde trop souvent chaotique. J’aime reprendre cette maxime japonaise du Wabi-Sabi : «  La beauté se trouve dans l’ imperfection ». Le Temps, la Vie donne corps à la beauté…

LCV Magazine : Qu’est ce que pour vous une décoration réussie ?

A. de S. : Une décoration réussie, selon moi, doit être intemporelle et harmonieuse, tout en donnant l’impression d’avoir toujours habité l’Espace avec lequel elle rentre en vibration.

LCV Magazine : Selon vous, quel est la pire faute goût en décoration ?

A. de S. : Vouloir s’approprier l’espace jusqu’à son étouffement, en laissant parler son égo et en manquant d’humilité et de sensibilité par rapport à cet espace à décorer…

LCV Magazine : En tant qu’architecte, qu’auriez-vous aimé construire?

A. de S. : Je vais laisser parler le Consul du Royaume d’ UTOPIA, que je suis, en m’imaginant « modestement » l’ architecte de ces trois œuvres très différentes :   –  L’ Arche de Noé   –  La Tour de Babel   –  Le Palais de Versailles et ses Jardins

LCV Magazine : Et en tant que designer, quel objet auriez-vous aimé créer ?

A. de S. : Sans conteste, la Jaguar Type-E, dont Enzo Ferrari disait que c’était la plus belle voiture du monde…

LCV Magazine : Le top 3 de vos designers préférés ?

A. de S. : Ray et Charles EAMES, LE CORBUSIER et Yves SAINT LAURENT

LCV Magazine : Comment décririez-vous votre intérieur ?

A. de S. : Un désordre ordonné…

LCV Magazine : Votre pièce préférée chez vous ?

A. de S. : La chambre à coucher 

LCV Magazine : Un objet de design qui pour vous est iconique ?

A. de S. : Le Lounge Chair et son ottoman de EAMES

LCV Magazine : Que ne verra-ton jamais dans votre maison ?

A. de S. : Des châssis de fenêtres en PVC

LCV Magazine : Un objet vous ne vous sépareriez pour rien au monde ?

A. de S. : Un bas relief en bois datant du XVIIème siècle et représentant le visage du Dieu de la forêt.

LCV Magazine :Un objet de design que vous aimeriez vous offrir ?

A. de S. : Une chaine hifi DEVIALET

LCV Magazine : Le mot « design » ne vous semble-t-il pas galvaudé aujourd’hui ?

A. de S. : Certes, le design est souvent un « melting pot » où l’ on retrouve le pire comme le meilleur et où se confondent les notions de modernité et l’essence même de la créativité sans véritables frontières.

LCV Magazine : Selon vous, vers quoi tendons nous en matière de décoration ?

A. de S. : Nous rentrons dans une ère de changements… Je pense que la tendance actuelle est d’aller à l’Essentiel…  Des intérieurs plus sobres, plus épurés, plus fonctionnels, utilisant des matériaux recyclables,… Des habitations basses énergies, auto-suffisantes. Un grand retour au source, à la Nature, au bien-être… La « Slow Life ».

LCV Magazine : Vous peignez également semble-t-il, qu’est-ce qui inspire vos créations ?

A. de S. : Je suis un Passionné, je m’exprime sur mes toiles comme dans la Vie de manière instinctive. Mon pinceau suit un rythme souvent suggéré par la musique qui m’emporte continuellement, tout en courbes et en rondeurs …

LCV Magazine : Que signifie pour vous les mots Luxe Calme & Volupté ?

A. de S. : Le Luxe, c’est ma Liberté, indispensable à mon chemin sur cette Terre ! Le pouvoir de dire « Non ». Le pouvoir d’agir selon le bon sens et refuser d’être un «  mouton ». Le Calme, c’est mon espace où je retrouve mes sens et me ressource baigné de lumière et de sons harmonieux… toujours proche d’un arbre, de l’eau, d’une vue imprenable. La Volupté, c’est ce plaisir tout en douceur, tout en courbe où tous les sens sont en éveil… La créativité à son paroxysme. L’ensemble de ces trois mots forme l’ Essence même de la Vie, la Dolce Vita …

Exposition  Du 1er Septembre au 30 Novembre 2020A « La Cave de Mathias » 7 rue Joseph Ducos 84230 Chateauneuf du Pape

K. ART and ARCHITECTUREPetite rue des Minimes 5 – B-1000 Brussels, Belgium+32 476 26 93 44 – +33 6 71 06 44 68 info@kartandarchitecture.com

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.