Zoom sur … « Ice Flow »

Ice Flow est une nouvelle cuvée originale et résolument différente, proposée par la cave de Sainchargny, crée en union de trois caves coopératives bourguignonne, Saint-Gengoux-de-Scissé, Chardonnay et Lugny. Florian Bonin, le créateur de cette cuvée Ice Flow, à répondu aux questions de LCV Magazine :

Quelle est l’histoire de cette cuvée « Ice Flow »?

La Cave de Lugny , au cœur de Mâconnais, voulait que les jeunes coopérateurs s’impliquent dans une cuvée. À sa création, la cave regroupait 116 coopérateurs. Trois ans plus tard, ils étaient 180, et aujourd’hui leur nombre dépasse les 400 adhérents. Avec mon groupe « Un homme un vin », nous avons réalisé plusieurs projets. Moi, j’ai voulu proposer un crémant festif, qui sorte des codes du traditionnel. Je me suis dit que ça me représentait assez bien. Je me suis identifié à cette cuvée-là. Le projet a plu, c’était parti ! C’est un 100 % chardonnay, avec une bouteille tout de blanc et or vêtue, lancé en novembre 2019, à environ 3 000 bouteilles. En janvier 2020, nous étions en rupture, nous en avons relancé 5 000 exemplaires.

Un crémant de Bourgogne sur glace c’est peu commun…

Nous sommes dans un milieu de cave coopérative, c’est peu en effet courant. Ce genre de crémant colle bien à une marque comme la nôtre. En Champagne, par exemple, ce sont les marques qui sont représentative d’une bouteille ou d’une cuvée. Nous avons été dans ce sens et nous avons créé une marque quelques semaines avant le lancement de Ice Flow. C’est un vin que nous sucrons un peu plus que le crémant classique à 10gr/l, là nous sommes à 25gr/l. Le glaçon va permettre de cristalliser le sucre, mais il y a aussi un public qui aime ne pas mettre de glaçon, nous avons essayé de trouver le juste équilibre.

Cherchez-vous à faire comme en Champagne?

Le champagne crée les tendances, ce sont les précurseurs en la matière. Nous sommes dans leur sillage, nous suivons leur exemple. Nous tentons de faire sur une technique champenoise certes, mais avec la typicité de la bouteille, de notre terroir et le prix de vente est bien entendu très différent.

Quel est le public ciblé pour ce crémant sur glaces?

Tous les publics, mais c’est vrai qu’il sera plutôt jeune, féminin, et festif.

Avec quoi déguste t’on le crémant Ice Flow?

Certains de mes amis, qui sont convaincus par des crémants traditionnels, ont été très surpris par l’idée qu’on s’en faisait au départ. Le côté pétillant et sucré, qui développe un bon goût de fruits comme l’abricot et pèche. En bouche, elle est fraîche, légèrement acide et citronnée. En apéritif, en cocktail, avec du nectar d’abricot par exemple, ou nature avec ou sans glaçon, c’est idéal et avec des desserts au chocolat ou fraisiers, sans glaçons, c’est plutôt pas mal aussi.

, , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.