Claudia Schiffer, un parcours sans faute…

Elle a défilé pour les plus grands couturiers, multiplié les campagnes de publicité, posé pour la couverture de plus de 700 magazines et fait partie du cercle très fermé des tops Models en vogue dans les années 90, forte de ce parcours sans faute, Claudia Schiffer est aujourd’hui une femme d’affaires avisée qui multiplie les collaborations diverses tout en suivant son instinct. La dernière en date, Vista Alegre et Bordallo Pinheiro pour qui elle a conçu une collection d’objets nommée « Cloudy butterflies ». L’occasion de parler Déco !

Instagram : @claudiaschiffer


LCV Magazine : Comment s’est faite cette collaboration avec Bordallo Pinheiro et Vista Alegre?

Claudia Schiffer : J’ai reçu mon premier objet Bordallo Pinheiro il y a des années. Il m’avait été offert pour mon anniversaire par mes amis portugais Carlos et Filipa. C’était un plateau de fromages avec des souris grises. Depuis, j’ai accumulé presque tout ce que Bordallo a fait. Cela m’a amenée à confesser mon amour pour leur travail et de leur demander de donner vie à mes idées. La collaboration avec Vista Alegre s’en est suivie naturellement.

LCV Magazine : Quelles ont été vos sources d’inspiration pour cette collection?

Claudia Schiffer : J’ai grandi à la campagne près du Rhin en Allemagne, je me suis donc beaucoup inspirée de la nature et surtout des papillons que j’adore. Dans cet esprit, lorsque j’ai développé les vases, j’ai choisi des couleurs naturalistes pour davantage encore faire entrer la nature dans la maison.

LCV Magazine : Quelles doivent être pour vous les principales qualités d’un designer ?

Claudia Schiffer : Créativité, passion et instinct.

LCV Magazine : Vous semblez aimer les arts de la table, alors à quoi ressemble la table idéale de Claudia Schiffer ?

Claudia Schiffer : Au quotidien, je fais simple, mais pour un repas en famille ou entre amis, j’aime que ma table soit joliment agencée, toujours avec des bougies allumées et des fleurs fraîches. Les vases sont également très importants pour moi. J’y ajouterai aussi quelques objets décoratifs pour la rendre plus intéressante encore, c’est d’ailleurs là que les papillons interviennent.

LCV Magazine : Comment décririez-vous votre intérieur ?

Claudia Schiffer : A Londres, la décoration de notre maison est plutôt vintage, j’aime le mélange des années 50, 60 et 70. Cela peut aller du style scandinave au Bauhaus en passant par des tapis marocains. Dans notre maison Tudor dans la campagne du Suffolk  en revanche, c’est une version moderne du style campagne avec beaucoup de chêne foncé. J’aime les deux.

LCV Magazine : Quelle est pour vous la pire faute goût en décoration ?

Claudia Schiffer : Je pense que le goût est subjectif, donc il va sans dire qu’une faute de gout serait tout ce qui n’est pas fidèle à votre esthétique personnelle.

LCV Magazine : Que ne verra-ton jamais dans votre maison ?

Claudia Schiffer : Personnellement, je n’aime pas les tables en verre.

LCV Magazine : Votre pièce de design emblématique ?

Claudia Schiffer : J’ai une collection de chaises vintage du milieu du siècle que j’adore.

LCV Magazine : Une pièce de design que vous aimeriez vous offrir ?

Claudia Schiffer : J’aimerais posséder un fauteuil « Papa Bear » de Pierre Yovanovitch.

Propos recueillis par notre Carole Schmitz préférée... <3
, , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.