Virginie Boudsocq, orfèvre de la porcelaine, est confinée en famille…

Aujourd’hui tous les grands chefs se l’arrachent. Et pour cause, ses créations sont à tomber à la renverse. Certainement aussi parce que son travail se base sur le plaisir de toucher et d’utiliser quotidiennement la porcelaine. Mais c’est sur le tard que Virginie Boudsocq a décidé d’en faire son métier et c’est par hasard qu’elle rencontre le milieu de la gastronomie. Son crédo : sans cesse se renouveler, imaginer, oser pour se stimuler, créer, fabriquer et recommencer toujours, encore… Une attitude qu’elle continue d’adopter en cette période de confinement obligatoire. Rencontre…

Instagram @olga.etc

Site web : www.olgaetc.com

LCV Magazine : comment allez-vous Virginie ?

Virginie Boudsocq : Bien … je vais bien… Je vis dans une grande maison avec un jardin. Mon mari et mes enfants sont avec moi, et personne n’est malade. Donc je vais bien et je ne plains de rien. 

LCV Magazine : comment vivez vous cotre confinement?

Virginie Boudsocq : Mon atelier se trouve aussi à mon domicile donc je peux continuer à travailler. Je me renseigne tous les jours sur l’évolution de la pandémie et je mesure chaque jour a quel point j’ai de la chance. Aucun de nous n’est obligé de sortirez je pense en permanence à tous ceux qui nous permette de vivre de cette façon… Les postiers, les caissiers, les livreurs….

LCV Magazine : Comment vous occupez-vous ? 

Virginie Boudsocq : Là c’est facile, je travaille …! C’est vrai que le rythme est différent et que le confinement a distendu les délais… J’en profite pour travailler sur d’autres projets à plus long terme. Et je cuisine pour les miens chaque soir pour redonner le moral à tout le monde.


LCV Magazine : Est-ce que vous parvenez à travailler à distance ?

Virginie Boudsocq : Bon .. Là… oui, je travaille chez moi donc pas de problème, mais mon mari qui est journaliste cinéma à RTL a du s’organiser. Il travaille dans une pièce aménagée avec une connexion et un logiciel de montage et a du aussi être plus disponible pour avoir un créneau à l’antenne. Il a du s’adapter… mais tout va bien.

LCV Magazine : Quels petits bonheurs vous aident à tenir ? 

Virginie Boudsocq : Les repas préparés en famille, mes chats, mon chien qui dorment tranquillement au soleil ont quelques chose de décales et de rassurant… et du chocolat ….

Merci à notre délicieuse Carole Schmitz pour cette belle découverte... 
, , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.