Les vies confinées au ralenti, et les masques japonais de Pascal Ferrero et Sacha Walckhoff

Chef du département Maquillage, Coiffure et Perruque de la Comédie Française, Pascal Ferrero a 52 ans. Designer et Directeur de la Création de Christian Lacroix Maison, Sacha Walckhoff a 57 ans. Ils nous confient leur quotidien en ce confinement inédit. 

Instagram sacha.walckhoff et pascal.ferrero

« Nos signes astrologiques chinois sur nos masques respectifs pour nos rares sorties de ravitaillement, Pascal est du signe du Singe et je suis de celui du Tigre !  ( acquis lors d’un voyage au Japon il y a 3 ans ) oeuvre du plasticien  Mohamed Bourouissa en arrière-plan.« 

Pascal 

LCV Magazine : Comment allez-vous ?

Pascal Ferrero : Bien

LCV : Comment vivez-vous votre confinement ?

Pascal Ferrero : C’est une bonne occasion de mettre sa patience à profit !

LCV : Comment vous occupez-vous ? 

Pascal Ferrero : Je profite de ce temps pour implanter une perruque pour une amie qui va en avoir besoin sous peu tout en travaillant en parallèle à d’autres projets liés à la Comédie Française et au Musée des arts Décoratifs .

LCV : Est-ce que vous parvenez à travailler à distance ?

Pascal Ferrero : J’ai crée un groupe whats ap afin de rester en contact avec mon équipe au Théâtre , de suivre au jour le jour le moral de chacun et de la troupe .

LCV : Quels « petits bonheurs » vous aident à tenir ?Pascal Ferrero : D’une certaine façon , cet événement ralenti nos vies , nous permet de reprendre des activités comme d’implanter cheveux à cheveux une perruque, ce que je délègue d’habitude à d’autres ou de cuisiner de bon petits plats au quotidien , un vrai luxe !

Sacha 

LCV Magazine : Comment allez-vous ?

Sacha Walckhoff : Je travaille souvent chez moi si bien que je suis habitué

à rester à la maison qui est agréable à vivre et conçue pour y travailler facilement, tout va donc bien pour l’instant.

LCV Magazine : Comment vivez-vous votre confinement ?

Sacha Walckhoff : J’en profite pour me replonger dans mes archives et ma documentation , je n’en ai guère le temps d’habitude alors que c’est la matière première de mon  processus créatif … je fais le plein de découvertes et de nouvelles idées du coup !

LCV Magazine : Comment vous occupez-vous ? 

Sacha Walckhoff : Je partage mon temps entre des dossiers à suivre malgré la fermeture provisoire de la majorité des usines avec lesquelles je travaille, le quotidien de la maison dont je ne m’occupe guère d’habitude car nous avons quelqu’un pour nous aider qui ne peut évidemment plus venir en ce moment et, comme beaucoup j’imagine, je parfais ma connaissance des séries Netflix !

LCV Magazine : Est-ce que vous parvenez à travailler à distance ?

Sacha Walckhoff : Oui nous organisons des télé-meeting avec le studio Lacroix avec lequel je termine la création des collections Maison 2021. Nous échangeons de nombreux mails au quotidien pour être fin prêts dés que nos partenaires pourrons à nouveau travailler .

Je peaufine également mes projets personnels pour 2021 dans la même optique de reprise dés que cela sera envisageable. Maintenir une activité est primordiale mais c’est plus facile pour moi qui ai l’habitude de travailler à mon rythme et à ma guise sans vraies contrainte d’horaires ou de structures .

LCV Magazine : Quels « petits bonheurs » vous aident à tenir ?

Sacha Walckhoff : Le fait d’être au quotidien avec mon amoureux, de prendre nos repas ensemble , ce qui arrive très rarement car il est au théâtre tous les soirs normalement. Tout cela, c’est plutôt un grand bonheur en fait !

Juste  un mot pour remercier très chaleureusement tous ceux qui travaillent chaque jour pour nous tous dans les hôpitaux, les magasins d’alimentation ,au gouvernement, dans l’armée, la voirie, les services de livraisons, à la Poste et les forces de l’ordre. Ça aussi c’est un grand bonheur, de vivre dans un pays comme la France dans un moment comme celui que nous traversons…

Un entretien concocté par notre chère contributrice Carole Schmitz, que nous aimons et remercions… 

, , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.