72 heures à : Dallas : Welcome to The Big D !

Bien connue à travers le monde pour sa série éponyme et à jamais lié à l’assassinat de JFK en 1963, Dallas, loin de l’image conformiste que souvent on a d’elle, est une ville surprenante et attrayante. Sa force ? Son environnement architectural. En effet, pas moins de cinq architectes récompensés par le Pritzker Prize ont oeuvré à changer son visage… Et pour vous inciter à y aller, voici quelques adresses et autres activités à ne pas manquer. Welcome to The Big D !

72 heures à Dallas, matochresebloggen.se

The Joule

Lorsque vous arpenter Main Street votre regard est attiré non seulement pas le façade néo gothique du  bâtiment, mais surtout par la piscine qui s’en détache et semble flotter dans les airs. Ce qui jadis fut une banque est aujourd’hui un magnifique hotel de luxe. Les délicieux cocktails du Midnight Rambler (laissez vous tenter par le Death in Texas !) attirent autant les clients de l’hotel que les hipsters de la ville.

1530 Main St, Dallas / thejouledallas.com

——–

Zaza Hotel

Situé dans les quartiers chics, l’Hotel Zaza est un extrait du Midi importé en plein cœur du sud des États-Unis, ce qui en fait un des hôtels les plus extraordinaires de la ville. Les chambres sont chacune décorées de façon particulière affichant un style cossu et urbain, fait de détails luxueux -lits king size, draps italiens et salles de bain spacieuses, équipées de baignoires à remous et de douches sensation pluie séparées-. A tester également, le ZaSpa qui propose tout un éventail de soins. A partir de 215€ la nuit.

2332 Leonard Street, Dallas  / hotelzaza.com/dallas

——–

Banner location, Dallas

Brasserie Bullion

C’est une des adresses les plus sélectes de Dallas avec aux commandes le chef étoilé Bruno Davaillon. Sa carte est inspirée des meilleures brasseries françaises avec des classiques re-visités et allégés. Au dessus du restaurant, une ferme hydroponique pour servir des fruits et légumes d’un absolue fraicheur. Un détail auquel le chef, qui s’inscrit dans une démarche locavore, tient tout particulièrement.

400 S Record Street, Dallas / bullionrestaurant.com


Restaurant Sachet, Dallas

Sachet 

Mélange de chaleur méditerranéenne et de rigueur scandinave dans le décor. La carte, elle, propose un subtil mix de saveurs grecques, marocaines, libanaises, françaises, espagnoles et italiennes et fait de Sachet le nouveau lieux prisé des foodies. A noter également, une très belle sélection de vins.

4270 Oak Lawn Avenue, Dallas / sachetdallas.com

——–

Le SODA Bar

Bar à cocktails au charme avant-gardiste et conceptuel. Situé sur le toit de l’hotel Nylo ce lieu est la véritable cerise sur le gâteau de votre séjour avec ses vues époustouflantes sur la skyline de Dallas, et un espace salon qui attire un mix de branchés locaux et de clients de l’hôtel.

1325 S Lamar St, Dallas / nylohotels.com

———

Deep Ellum

Contraction de Deep Elm Street, c’est un quartier, non loin de downtown dans le Old East Dallas qui tranche clairement avec ce qu’il y a aux alentours. Ici pas de buildings, mais des bâtiments en brique rouge qui ne dépassant pas les deux étages. Ancien quartier d’entrepôts. Vous y trouverez le mélange parfait d’histoire et de cool contemporain.  Berceau du jazz et du blues, ce quartier est devenu un haut lieu  de la musique rock et du hip-hop, et fait les beaux jours des nuits dallasiennes. Laissez vous tenter par The Bomb Factory, un établissement intimiste et branché qui attire des artistes du monde entier. Mais les boutiques de tatouages, barber shops, magasins de fringues branchés, brocantes et autres microbrasseries ne manqueront pas de vous séduire également les oeuvres monumentales de street art visible un peu partout.

deepellumtexas.com

——–

Dallas art district

Lieu incontournable et idéale pour une ballade, c’est aux Etats Unis, le plus grand quartier dédié à l’art et à la culture. Il regroupe ainsi plusieurs musées et salles de spectacle imaginés par des architectes de renoms tels  Pei, Koohaas, Foster, Piano ou encore Mayne. A ne pas manquer : le Nasher Sculpture Center -réalisé par Renzo Piano- qui abrite près de 300 sculptures modernes et contemporaines parmi lesquelles de très belles pièces de Calder, Giacometti ou encore Dubuffet

dallasartdistrict.org nashersculpturecenter.org


Downtown Dallas, Art district

L’Arboretum

Créé dans le but de préserver la nature et l’histoire, l’Arboretum et les jardins botaniques se situent sur la rive sud-est de White Rock Lake. Ce domaine de 27 hectares est tout simplement magnifique. Un véritable bijou urbain avec près de 2400 variétés de plantes dont le Jonsson Color Garden qui est le plus grand jardin public d’azalées des États-Unis, contribuant largement à sa mis en valeur. L’Arboretum a ouvert ses portes en 1984, combinant la maison DeGolyer de style colonial espagnol avec diverses fontaine et le Alex Camp House pour créer un chef-d’œuvre horticole. Aujourd’hui, 19 jardins aux couleurs vibrantes attirent des visiteurs de tous les âges au fil des saisons et font de ce lieu un petit paradis de verdure et de sérénité au milieu de tout ce béton, ces briques, ces espaces secs qui composent Dallas qui mérite le détour.

dallasarboretum.org

Par Carole Schmitz

 

Comment s’y rendre

American Airlines assure des liaisons directes entre Paris (CDG) et Dallas

A noter

Taxes locales: 8.25 %. Le Texas fait partie des quelques états américains à proposer le remboursement des taxes aux visiteurs étrangers (programme Tax Free Shopping).

Pour en savoir plus

www.visitdallas.com

 

, , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.