On ne se parle plus

« Y avait une ville,

Et y a plus rien »

Ce n’est pas synchro là, ça ne va pas du tout… Il y a un sacré décalage entre le son et l’image, comme un bug entre les gestes et la réalité.

– Hey man, qu’est-ce qui t’arrive ? Le musicien tape la manche en faisant claquer un “Hey Joe” électrique et toi tu enchaînes de drôles de gestes avec tes mains… Hey man, ne pas avoir le rythme à ce point là, c’est inquiétant.

–  Hé toi, là bas ! Mais je rêve, ce n’est pas vrai, c’est à toi qu’elle va demander un renseignement et tu ne la calcules même pas. Tu ne l’as pas vue, pas entendue. C’est quoi ton problème ? Moi, tu sais, j’aurais bien aimé l’aider avec mon mauvais anglais, je l’aurai même accompagnée si elle avait voulu… Dommage.

– Oh, les gens, que se passe-t-il ? Qu’est ce qui vous arrive ? C’est le premier vrai rayon de soleil depuis longtemps. Qui chante, là ? Twi-Twi-Twi. Un moineau ? Une mésange ? Ce n’est pas tous les jours que vous pouvez entendre ça à Paris. Bon, j’ai compris, ça ne vous interesse pas… Et pourquoi vous n’arrêtez pas de monologuer ? Et pourquoi vous ne me répondez pas quand je vous parle ?

Peut-être que suis devenu fou, que je ne suis plus du tout synchro : je vous entends discuter avec des personnes que je ne vois pas, je vous vois bouger sur des musiques que je n’entends pas. Pour tout vous dire, je finis par me sentir un peu seul dans les rues de ma ville de 2 254 262 habitants.

Si vous saviez comme vous me manquez pendant que me reviennent ces quelques vers de Claude Nougaro :

“Que se passe-t-il ?

J’y comprends rien

Y avait une ville

Et y a plus rien”

Le Sanglier

, , , , , , , ,

1 thought on “On ne se parle plus

  1. Quand nous dansons ensemble, ma belle amie et moi, est-ce nous qui dansons ou la terre qui tremble ? Ainsi débute la schizophrénie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.